Quand la justice restaurative rencontre le good lives model

Cette dernière critique résume en somme ce qui oppose Glaser au GLM: Selon cette théorie, la loi au sens large règles, procédures, rôles des acteurs, etc. Une telle approche suppose. De cette façon, le délinquant peut être géré à la fois comme un contrevenant aux droits et comme un détenteur de droits. En , dans Probation Journal , une revue de criminologie, McCulloch et Kelly rapprochent les pratiques de la justice restaurative et le Good Lives Model en soulignant que.

Catalogue en ligne

Le fait que les délinquants recherchent de meilleures vies, et pas simplement la possibilité de vies moins nuisibles, dirige aussi les efforts des praticiens correctionnels pour parvenir à des plans de restauration qui équilibrent les préoccupations et les intérêts de toutes les parties prenantes affectées par le délit: Il existe de nombreuses définitions du lien social [13]. Dès lors, les actions en justice restaurative visent à établir ou à rétablir ces liens.

La création de cette identité pro-sociale nécessite, bien évidemment, une adaptation aux normes, valeurs et attitudes socialement acceptables.

Donc, bien que de perspectives différentes, le modèle de justice restaurative et le Good Lives Model sont tous deux des interventions sociales et psychologiques visant à r établir les liens sociaux et ce, à travers des modalités de restauration propres à chaque modèle: Dans la problématique de la délinquance sexuelle et de son traitement public médiatique, judiciaire, politique, psychologique , la notion de lien social est tout à fait centrale.

Or, trop fréquemment, le bien-être et la dignité humaine du délinquant sexuel sont opposés à des intérêts, supposés supérieurs, que sont la protection de la victime et la sécurité publique. En réponse à la potentielle dangerosité des délinquants sexuels, sur laquelle il y aurait par ailleurs beaucoup à dire, ceux-ci se voient isolés de la société et ce, de multiples façons: Ward et Birgden résument clairement la problématique:.

Si le but de la punition est la réhabilitation, faire vivre les délinquants sans dignité et sans statut moral augmentera probablement leur tendance à récidiver plutôt que celle à réintégrer la communauté. En effet, il sera difficile pour les délinquants de reconnaître à autrui des droits dont ils ont eux-mêmes été privés. Des actions de justice restaurative classique peuvent être menées mais elles sont rares et le plus souvent limitées à la médiation auteur-victime. McMurran — cité par Ward, a montre également que les délinquants sexuels de son étude sont engagés à rencontrer un certain nombre de besoins humains fondamentaux.

Sur le terrain, par contre, les applications du Good Lives Model dans la prise en charge des délinquants sexuels ne cessent de se multiplier. Ces expériences prennent place dans la communauté ou en milieu carcéral. Nous retiendrons cette abréviation dans nos références au Risk-Need-Responsivity Model. En effet, dans les pays anglo-saxons, la délinquance est perçue comme un problème moral, social et légal et la préoccupation sécuritaire y est très importante. Avec la création des états, la justice est devenue une mission régalienne.

A la différence de son acception dans le contexte juridique, selon Wormith, Althouse, Simpson, Reitzel, Fagan et Morgan , la réhabilitation, dans le contexte psycho-légal, se réfère à une large gamme de programmes et de services psychosociaux conçus pour assister les délinquants à aborder les besoins liés à leur comportement délinquant et à obtenir un style de vie plus productif et plus satisfaisant.

Travailler à la guérison des victimes, des délinquants et des communautés qui ont été préjudiciées par le délit. Repenser les rôles et les responsabilités des autorités et de la communauté en augmentant la responsabilité et les ressources de cette dernière tout en attribuant un rôle de facilitation aux autorités. Selon Ward, Mann et Gannon , il est important de noter que les primary human goods sont sous-tendus par la prudence au sens philosophique de la capacité de discernement et de choix plutôt que par la morale.

Looking for the full-text?

Ces obstacles sont les suivants: Les innovations criminologiques Type de document: L'Harmattan Année de publication: Logiques des pénalités contemporaines Importance: Ce livre s'attèle à circonscrire la théorie et la pratique des modèle d'évaluation et d'accompagnement des auteurs et victimes d'infractions via des présentations d'outils d'exercices et de programmes.

Les populations visées sont variées: Au sein des différents chapitres, des présentations de méthodes concrètes explicitent les modèles qui aujourd'hui démontrent des effets pertinents. Introduction au modèle: Des facteurs de risque aux facteurs de protection - 2: Le Good Lives Model: Croiser les éléments de vie pour envisager les dynamiques sous-tendues - 5: Psycho-victimologie, émergence de la victimologie générale en sciences humaines cliniques.

Renouvellement conceptuel, invention de pratiques - 6: Susciter la motivation au changement par l'effet de groupe: Les médiations restauratives dans les situations a priori non favorables: Évaluer la personne dans le champ pénal: L'Harmattan , Quand la justice restaurative rencontre le Good Lives Model de réhabilitation des délinquants sexuels: Les populations visées sont variées: Au sein des différents chapitres, des présentations de méthodes concrètes explicitent les modèles qui aujourd'hui démontrent des effets pertinents.

A qui le lit, le doute doit être soulevé: Toutefois, le titre est séduisant, voire quelque peu trompeur. Hélas, ces modèles, ou bien leurs outils et programmes concrets, ne sont pas toujours connus et donc peu aisés à pratiquer. Savoir si ces modèles et leurs déclinaisons pratiques conviennent intellectuellement aux professionnels ne nous concerne que peu dans cet ouvrage. Nous ne nous revendiquons en aucun cas défenseurs des modèles criminologiques R.

E, Justice restaurative et autres. Toute contradiction est bienvenue pour faire évoluer nos pratiques du quotidien et tendre vers un bien-être social et individuel. Dans le chapitre 3, nos collègues belges S. Corneille et N. Hirschelmann, L. Villerbu et P.

We need to talk about an injustice - Bryan Stevenson

Pour finir, croisant agressologie et victimologie pour en quelque sorte une pleine criminologie, L. Walgrave et E. Zinsstag, grands connaisseurs des approches restauratives, investiguent les liens entre le droit pénal, la criminologie et la justice restaurative. De nouveau huit chapitres tenteront de vous proposer des éléments appropriables suivant vos besoins: Je serai très heureux de vous immerger dans ce programme qui a déjà conquis un grand nombre de services pénitentiaires, conseillers pénitentiaires, psychologues et éducateurs.

A la suite de ce chapitre sur les entretiens individuels, N. Charbon, CPIP parisienne expérimentatrice, réelle force novatrice des services pénitentiaires, vous fera part de son programme de groupe pour personnes placées sous main de Justice afin de susciter malgré la contrainte une motivation individuelle au changement par l'effet du groupe chap. Xella du CIPM chap. McKibben se montre particulièrement intéressante à découvrir, connaître et dupliquer.

Ainsi par leur mission de terrain depuis plusieurs années, D. Bouzar et M.

Les trois derniers chapitres portent sur la Justice restaurative, ou plus précisément sur des orientations et applications de Justice restaurative: Garbarino et P. Aux nouveaux venus dans ce champ, je vous souhaite la plus agréable des découvertes. Aux connaisseurs et aux anciens, je vous souhaite au mieux une révision et un soutien à vos pratiques et connaissances. Je ne peux désirer pour vous une confirmation de vos acquis: Punition et Risque: Dans la lignée de Michel Foucault Surveiller et punir , praticiens et théoriciens se réunissent au sein de cet ouvrage pour offrir au public une meilleure compréhension des rapports humains à la violence et au pouvoir.

Les auteurs naviguent sur la rive actuelle qui, depuis le champs criminologique de la "dangerosité", glisse vers les questions centrales de la "vie privée" et de l'"humanisation de la justice". L'interprétation du crime: Pour ce faire, quatre thématiques criminologiques sont étudiées en profondeur: Ainsi parle le crime: Nov Ce premier volume de psycho-criminologie élabore deux perspectives: Psychologie et Violence.

Ce livre réunit des praticiens et chercheurs spécialistes de la question université de Rennes, Tours, Paris, Grenoble, Besançon et Montréal , afin de permettre une meilleure compréhension de la violence, accessible à un large lectorat et de manière très concrète. Tueurs de masse: Déjà, dans la Rome antique, les tueurs de masse étaient salués pour leur devotio, les légendaires guerriers bravaient la mort pour détruire les armées ennemies.

Le «What Works?» et ses programmes cognitivo-comportementaux

La Justice restaurative: The proposed criminological hypothesis is that the restorative justice approach would allow offenders to recognize the victims with more empathic feelings, assuming a decreasing effect on the needs and risks of recidivism Griffiths and Murdoch, Authors of aggravated robbery raise several psychological issues i. The aim of the process is to encourage persons weakened by their social and delinquent situations to elaborate, plan and realize new personal goals. With the collaboration of the service de l'application des peines de Tours service for the execution of sentences , the service pénitentiaire d'insertion et de probation 37 probation and social reintegration service and the service d'aide aux victimes d'infractions pénales association for victims of crime of the French department 37, centre, the program PARIS attempted an implementation and evaluation of the relational or restorative justice process in the context of non-custodial sentences and in particular in the cases of aggravated theft art.

Its particularity was to touch the three spheres of victimization: After the admission of the participants, a preliminary psycho criminological diagnosis served to evaluate the suitability for the perpetrator and the victim to be confronted in following settings. In this context we met Louis, a recidivist of aggravated thefts but causing minimal harm and punished with minimal sentences. He presented no mental illness but showed severe existential problems involved in his delinquent behaviour.

His delinquent acts presented similarities marked by auto-punitive tendencies. For example, he remained on site until being arrested and joked with the police. The case Louis revealed what neither the care nor repression succeeded to reach, namely the quality of the relationship which can in itself confine or on the contrary repair. Relational Justice, by seeking neither to "suppress" nor to "care", allows the participants to reconstruct and understand the other with empathy, and strengthened the protective factors.

Mediation as a method or purpose held a prominent place in the reconstruction process of the participants as it allowed us to act on both the "frame" scenario of the problem-situation and the "drama" non -effectiveness of cognitive strategies and experienced emotions of the original problem-situation. So the restorative program was an alternative to the socio-judicial measures inducing potential therapeutic effects on the future path of the participant.

If the question of the relevance of direct, or perhaps better indirect, confrontations between the author and the victim still remains the psycho- criminological diagnosis of the penal couple's - author and victim - relationship investigates the psychosocial and delinquent process in terms of motivation. A satisfaction survey at the end of the program helps to analyse the future prospects of the participants.

Peu de publications relatent des prises en charge collectives à destination des AICS avec un accompagnement global de la personne. Inspiré de divers courants Good Lives Model, approche temporaliste, rogerienne, etc. Intérêt relevés à la fois sur les facteurs de risque, les facteurs de protection et les facteurs de réceptivité du sujet. Une réévaluation à 1an est prévue.

Menu principal

Criminological diagnosis and relational restorative justice: Place of integrative psychotherapy in the management of radicalization issues. Recent waves of attacks in France have led health and justice professionals to meet, exchange and work together, with a goal that is common: The operationalization of this objective macro makes it possible to distinguish the missions of the different actors at stake. In this article, we involve the place of integrative psychotherapy in the management of radicalization issues. The purpose of this discussion is to clarify the functions and objectives of each of the actors at the interface of people presenting this form of radicalism.

Le traitement de la radicalisation en prison: Place de la psychothérapie intégrative dans la prise en charge des problématiques de radicalisation. Les vagues récentes d'attentats en France ont amené les professionnels de la santé et ceux de la justice à se rencontrer, à échanger, à travailler ensemble, dans un objectif qui se veut commun: L'opérationnalisation de ce macro objectif permet de distinguer les missions des différents acteurs en jeu.